Nuisances sonores : une fatalité ?

Capture d’écran 2015-02-11 à 00.21.02Un public fourni : plus de 300 personnes ont assisté à la réunion organisée par le Réseau "Vivre Paris !" "Nuisances sonores : une fatalité ?"
Se sont succédé sur la scène :
- des associations parisiennes (Accomplir, Vivre le Marais !, l'Association des Riverains du Canal Saint-Martin, le Collectif des Riverains Jean-Pierre Timbaud, Les Riverains de la Butte aux Cailles)
- des associations de Lyon (Vivre au Vieux Lyon), Strasbourg (Calme Gutenberg), Nantes (Les rues de Graslin) et Montpellier (Droit au Sommeil à Montpellier)
- des associations de Barcelone et de Lisbonne + des contributions de Londres et Genève ont été présentées
- deux élus parisiens : Yves Contassot, Conseiller de Paris EELV, élu du 13ème arrondissement et Stéphane Martinet, Adjoint au Maire du 11ème chargé de la prévention et de la sécurité
Le Réseau "Vivre la Ville !" a été officiellement lancé lors cette réunion publique.
Le Réseau "Vivre Paris !" a présenté ses propositions et participera aux groupes de travail du Conseil de la Nuit.
France3 a fait un reportage en direct de notre réunion.

Le compte-rendu de cette réunion.
Les documents présentés lors de la réunion.
Les réactions dans la presse.

Une réunion d'évaluation sera organisée avant l'été.

Compte-rendu de la réunion publique consacrée aux aménagements de voirie du quartier des Halles

20150206_125301Une réunion publique consacrée aux aménagements de voirie du quartier des Halles s'est tenue le mardi 3 février à la Bourse de Commerce.

A la tribune : Christophe NAJDOVSKI, chargé des questions relatives aux transports, à la voirie, aux déplacements et à l'espace public, Jean-François LEGARET et Jacques BAUDRIER, Conseiller de Paris, délégué à l'architecture et aux Grands Projets de Renouvellement Urbain et président de la SemPariSeine ainsi que les services de police et de de la ville.

L'objectif de l'opération tel que résumé par Christophe NAJDOVSKI :

  • requalifier les rues immédiatement autour de la Canopée (Berger, Lescot et Rambuteau). Les autres rues seront simplement "réparées".
  • protéger le plus faible : le piéton
  • reconquérir l'espace piéton avec l'aide de la police appelé à faire respecter le caractère piétonnier de la zone
  • adopter un plan de circulation dans la zone piétonne avec des chicanes ne permettant par exemple que l'entrée ou la sortie
  • créer une zone de dépose taxi au carrefour Coquillère-Louvre pour les restos de la rue du Jour afin d'éviter que trop de voitures n'empruntent cette rue une fois qu'elle aura été modifiée et afin de permettre l'accès aux pompiers (à étudier)
  • adopter un nouveau plan de circulation dans la partie comprise entre les rue du Louvre, Berger, des Halles et Saint-Honoré. 3 hypothèses ont été présentées qui pourraient se combiner entre elles (voir le diaporama). L'option C semble recueillir bon nombre de suffrages mais elle doit cependant être modifiée. Les services de la voirie ont annoncé que le plan qui sera mis en place n'aurait aucun caractère définitif et qu'il pourrait être modifié en cas de difficulté.

Deux points d'inquiétude :

  • aucun système de contrôle d'entrée dans la zone piétonne. La Ville envisage un système type année 1975 avec des disques et des macarons pour les riverains. Une solution comme celle mise en place à Londres avec scan des plaques minéralogiques est jugée trop coûteuse.
  • la Ville envisage de modifier les heures de livraison et les autoriser dès 6h du matin, alors qu'actuellement elles ne peuvent commencer avant 7h. La Ville a annoncé une concertation avec les professionnels. Accomplir a demandé que les associations de riverains soient associés à cette concertation.

Réunion publique - Nuisances nocturnes : une fatalité ?

Les nuisances nocturnes : une fatalité ?Le Réseau "Vivre Paris !" organisera
mardi 10 février de 18h30 à 20h30
une réunion publique intitulée :
Nuisances nocturnes : une fatalité ?
La réunion se tiendra salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan, Paris 2e (Métro Sentier)

La soirée comprendra 7 séquences :

  • Introduction : Qu’est-ce que le réseau « Vivre Paris ! » et pourquoi cette réunion ?
  • 1) En finir avec les mythes sur l’économie de la nuit
  • 2) En finir avec le consentement irresponsable à l’alcoolisation massive et aux nuisances nocturnes
  • 3) Certaines villes prennent acte de la gravité des problèmes rencontrés et agissent : Strasbourg, Nantes, Montpellier, Londres, Lisbonne, Genève, Barcelone...
  • 4) Et pendant ce temps-là, que se passe-t-il à Paris ?
  • 5) Les propositions du réseau « Vivre Paris ! »
  • 6) Une note d’espoir : à Paris, certains élus s’engagent dans des actions coordonnées avec la Préfecture de Police
  • 7) Débat avec la salle
  • Conclusion et perspectives

Plusieurs villes apporteront leurs témoignages et participeront à notre réunion : Lyon, Montpellier, Sélestat et Strasbourg pour la province et Barcelone, Lisbonne et Londres pour l'étranger.
Interviendront à la tribune :
- Fanny Mietlicki de Bruitparif
- Yves Contassot, Conseiller de Paris EELV, élu du 13ème arrondissement
- Stéphane Martinet, Adjoint au Maire du 11ème chargé de la prévention et de la sécurité

Le pré-programme à télécharger.

Articles de presse :
- La bataille du bruit s'envenime - JDD - 8 février 2015
- Nuisances sonores la nuit à Paris : les riverains excédés déterrent la hache de guerre - Metronews - 8 février 2015
- Les associations veulent se faire entendre sur les nuisances nocturnes - Le Parisien - 9 février 2015

La rue Montorgueil, une rue piétonne ?

La rue Montorgueil est piétonne...
Difficile à croire quand on voit ces photos prises de jour et de nuit.

Rue Montorgueil : rue piétonne ?

Le bazar rue Montorgueil

Les jours de marché, les jeudis après-midi et dimanches matin, la rue Montmartre est interdite à la circulation automobile. Un panneau indique les jours de marché et une barrière ferme en principe la rue Turbigo ces jours-là afin d'éviter que des voitures ne s'engagent dans cette rue devenue sans issue.
Sauf que, comme le montrent nos photos...
- le panneau est couvert d'autocollants masquant les informations
- la barrière est cassée
Le résultat...
- des véhicules empruntent la rue Turbigo et sortent de ce "piège" en empruntant la rue Montorgueil, censée être piétonne
Il est urgent de sécuriser le marché Montmartre et la rue Montorgueil.

Entrée de la rue Turbigo un jour de marché : elle devrait être interdite à la circulation

Le réseau "Vivre Paris !" a rencontré le Secrétaire Général Adjoint de la Mairie de Paris

aurelien_rousseauLe Réseau "Vivre Paris !" (représenté par les associations Vivre le Marais !, Accomplir, les Droits du Piéton, le Collectif des Riverains Jean-Pierre Timbaud, Les Riverains de la Butte aux Cailles et Association des Riverains du Canal Saint-Martin) a rencontré le 16 janvier Aurélien Rousseau, Secrétaire Général Adjoint de la Mairie de Paris chargé du pilotage des évolutions liées à la mise en place de la métropole du Grand Paris, du suivi des questions d’urbanisme, d’aménagement et de grands services urbains, de production de logements, de transports et de mobilités, d’environnement ainsi que d’action foncière et immobilière. Cette entrevue constituait le prolongement des différentes rencontres qui ont eu lieu depuis la rentrée d'automne avec plusieurs adjoints de la Maire concernés par nos sujets de préoccupation que sont l'espace public et son occupation notamment les terrasses abusives ou illégales, et les nuisances nocturnes avec ses corollaires : le bruit et l’alcoolisation massive des jeunes. Lire l'article.

2015 : retour de la convivialité aux Halles

JE 2010Cette année va voir le retour de la Fête du Jardin Extraordinaire le 30 mai. Nous avons le feu vert de la Préfecture. Nous travaillons avec de nombreux partenaires pour que cette 10ème édition soit à la hauteur de vos attentes.

Le vide-greniers d'octobre 2014 sur la place René Cassin a été un franc succès. Deux vide-greniers seront organisés sur cette même place le 13 juin et le 3 octobre.

Réservez déjà ces trois dates pour partager avec nous ces moments de convivialité.

Des nouvelles encourageantes pour le futur Conservatoire

Conservatoire du CentreDans la Lettre d’Accomplir de juin 2014, nous évoquions le problème posé par l’absence de salles de répétition et de concert d’une taille suffisante dans le futur Conservatoire de la Canopée. La pétition lancée par l’APEC du Centre de Paris pour demander que l’auditorium du Forum des Images soit mis à la disposition du Conservatoire du Centre avait réuni un millier de signatures.
Le Maire du 1er, Jean-François Legaret, a organisé le 3 décembre une réunion de concertation à laquelle Bruno Julliard, Premier adjoint de la maire de Paris et adjoint en charge de la culture, a participé. Après avoir déclaré « Nous n’avons aucun intérêt à ne pas apporter de réponse et il faut le faire dans un état d’esprit constructif », il a ouvert plusieurs pistes pour la mutualisation de différents équipements des Halles. Continuer la lecture de Des nouvelles encourageantes pour le futur Conservatoire

Samaritaine : la cour administrative d’appel confirme l’annulation du permis

SamarLe 5 janvier 2015, la cour administrative d’appel a confirmé l’annulation de l’un des deux permis de construire du projet Samaritaine, celui concernant le bâtiment prévu sur la rue de Rivoli (pour mémoire, le permis de construire concernant l’immeuble côté Seine, appelé à devenir un hôtel de luxe, n'est pas concerné). Pour donner plus de force à sa décision, elle l’a rendue en formation collégiale : 13 juges l’ont signée.
Ils ont considéré qu’en accordant le permis de construire à LVMH, la Ville de Paris s’était mise en contradiction avec le Plan local d’urbanisme (PLU), qu’elle a elle-même adopté en 2006, et selon lequel « les constructions nouvelles doivent s’intégrer au tissu existant, en prenant en compte les particularités morphologiques et typologiques des quartiers » (article 11-1-3). Lire l'arrêt de la Cour Administrative d'Appel. Continuer la lecture de Samaritaine : la cour administrative d’appel confirme l’annulation du permis

Entretien avec le Directeur du Forum des Halles

Dans le cadre du comité de suivi du chantier des Halles, dont nous sommes membre, nous avons pu rencontrer Alexis Véron, le Directeur du Forum des Halles. Voici un résumé de cet entretien, validé par l’intéressé.

Forum des HallesAccomplir : Acceptez-vous, comme nous vous l’avons demandé par courrier du 28 août dernier, de rendre les toilettes du Forum des Halles gratuites, de communiquer sur cette gratuité de façon à inciter les gens à les utiliser davantage, et de prévoir des toilettes supplémentaires aux niveaux 0 et -2 de la Canopée ?
Alexis Véron : Trois nouveaux ensembles de toilettes vont s’ajouter aux deux existants et ils seront répartis de façon à bien couvrir les différentes portes et les différents niveaux : porte Berger niveau -4 et -3, porte Lescot niveau -2, porte Rambuteau niveau -1, Place Carrée. Pas de toilettes prévues au niveau zéro de la Canopée.
Les toilettes du Forum seront d’un très haut niveau de qualité et de service (une personne à l’accueil, espaces bébés partout...). La taille minimum sera de 4 cabines pour femmes. Il y aura moins de cabines pour hommes en raison de la présence d’urinoirs. Ces toilettes sont ouvertes de 10h à 20h. Continuer la lecture de Entretien avec le Directeur du Forum des Halles

Rien de neuf sous le Pont-Neuf


Article mis à jour le 5 août.
La péniche-restaurant de 38m de long est toujours ancrée Quai de l'Horloge. Elle représente toujours le même danger. Faudra-t-il un accident pour que l’administration impose enfin aux Vedettes du Pont-Neuf d’aller amarrer leur restaurant ailleurs ? Lire notre article précédent.
Les rives de la Seine sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette institution a été saisie et cette barge devrait, selon elle, quitter les lieux. Pourtant cette barge qui rejette à la Seine ses eaux sales (cuisine et toilettes) est toujours là. Pourquoi ?

Comité de suivi de la bagagerie Mains libres

facade_15lantierUne première réunion publique du comité de suivi de la bagagerie Mains libres a eu lieu à la mairie du 1er en novembre dernier. Les discussions ont montré qu’un certain nombre d’inquiétudes des riverains reposaient sur une méconnaissance du fonctionnement de cet équipement.
La bagagerie est ouverte tous les jours de 7h à 9h et de 20h à 22h. Elle permet aux SDF de déposer leurs affaires en sécurité le matin et de les reprendre le soir, ce qui leur laisse « les mains libres » pour aller se soigner ou aller chercher du travail ou un logement.
Les SDF souhaitant obtenir un casier sont présentés à Mains libres par l’une des associations assurant leur suivi dans le quartier (principalement Agora Emmaüs ou Aux Captifs la libération). Seules les personnes orientées par ces partenaires peuvent obtenir un casier, et ceux qui l’obtiennent peuvent le garder aussi longtemps qu’ils en ont besoin. Il n’y a donc pas lieu de craindre d’afflux massifs de SDF dans le quartier en raison de l’implantation de la bagagerie. De plus, les usagers de la bagagerie sont conscients qu’ils ont tout intérêt à ce que celle-ci entretienne les meilleures relations possibles avec son voisinage. Continuer la lecture de Comité de suivi de la bagagerie Mains libres

La propreté : l'affaire de tous

orduresLa propreté de nos quartiers est l'affaire de chacun. Nous habitons dans deux arrondissements dans lesquels des dizaines de milliers de personnes passent chaque jour. Cette surfréquentation et les incivilités des uns et des autres ont pour conséquence des problèmes de saleté accrus. Les mairies d'arrondissement font actuellement le recensement de toutes les "zones sensibles".
En cliquant sur les liens vous pourrez consulter les cartes correspondant à nos quartiers :
- les Halles
- Saint-Germain l'Auxerrois
- Montorgueil Saint-Denis
N'hésitez pas à nous faire savoir si des zones sensibles ont été oubliées et de décrire le problème rencontré.
Merci d'avance. Notre cadre de vie en sera grandement amélioré.

Samaritaine : victoire en appel pour les associations

samar-destructionLa cour administrative d’appel de Paris a rejeté le 5 janvier les requêtes visant à l’annulation du jugement du 13 mai dernier, par lequel le tribunal administratif de Paris avait donné raison aux associations contre LVMH et la Ville de Paris. Le projet de SANAA tel qu’il avait été décidé est donc contraire au PLU (Plan Local d'Urbanisme) et n’aurait donc jamais dû être accepté par la ville et par le ministère de la Culture. L'arrêt de la Cour Administrative d'Appel de Paris, comme le précédent, n'est en rien basé sur des critères subjectifs mais sur les exigences du PLU. Lire l'analyse du jugement faite par Atsys, cabinet d'avocats. Lire également le communiqué de presse de la Cour Administrative d'Appel de Paris.
L'association Accomplir, membre du Collectif Samaritaine, se réjouit de cette décision de justice.
La Samaritaine et la Ville de Paris devront proposer, enfin, un projet respectant l’unité de ce quartier parisien.
LVMH et la Ville de Paris ont décidé de se pourvoir en cassation devant le Conseil d'Etat.

Lire l'article de Didier Rykner paru sur le site de la Tribune de l'Art et très justement intitulé : Samaritaine : victoire totale des associations. Voir aussi la revue de presse sur le site du Collectif Samaritaine.

Offrez (vous) les Halles

Quelques ouvrages remarquables sur le quartier des Halles. Certains livres sont épuisés mais on peut les trouver en cherchant sur internet. Vous pouvez aussi nous adresser un message : nous vous communiquerons l'adresse d'un vendeur de livres anciens qui se trouve dans le quartier.

ventres_paris
Les Ventres de Paris
Guy Chemla
Glénat (1994)
L'histoire du plus grand marché du monde : des Halles du 13ème siècle à Rungis
richesses_quartier_halles
Richesses d'art du quartier des Halles, maison par maison
J.P. Babelon, M. Fleury, J. de Sacy
Arts et Métiers Graphiques, Flammarion (1967)
Un inventaire architectural de tous les immeubles historiques du quartier, rue par rue
paris_projet
Paris Projet n°25-26 : les Halles, achèvement d'un projet
Revue de l'Atelier Parisien d'Urbanisme (APUR) (1985)
L'opération d'aménagement des Halles de 1967 à 1985
halles_desacy
Le quartier des Halles
Jacques de Sacy
Le Temps (1970)
Une histoire détaillée et illustrée du quartier rue par rue
souviens_halles
Je me souviens des Halles
Josette Colin
Parigramme (1998)
Les métiers et les travailleurs des Halles : portraits illustrés
doisneau_halles
Paris Les Halles
Robert Doisneau
Flammarion (2011)
La catalogue de l'exposition qui s'est tenue à l'Hôtel de Ville
carroll_halles
Les Halles : une américaine à Paris
Martha Carroll
Parimagine (nouvelle publication en 2013)
Les Halles en 1968 photographiées par une américaine
baltard_halles
Baltard : les Halles 1853-1973
Patrick de Moncan, Maxime Du Camp
Les éditions du mécène (2010)
La construction des Halles de Baltard et la vie des Halles de 1852 à 1969
pari_halles
Le pari des Halles de Paris
François Serrand
Aubin éditeur (2001)
La "bataille des Halles" des années soixante et soixante-dix telle que l'ont vécue les associations dont Accomplir est l'héritière
vie_secrete_halles
La vie secrète des Halles
Philippe Mellot
omnibus (2010)
Des anecdotes illustrées et accompagnées de textes de Balzac, Zola, Dumas...
vie_histoire_1er
Vie et histoire du 1er arrondissement
Ouvrage collectif
Editions Hervas (1991)
La riche histoire du 1er arrondissement
village_montorgueil
Le village Montorgueil
Arthur Gerbault
Catalogue d'une exposition à l'Espace Montorgueil (1990)
Superbes portraits des habitants et commerçants de la rue Montorgueil
baltard_architecte_paris
Baltard, architecte de Paris
Alice Thomine-Berrad
Gallimard (2012)
Architecte officiel de la ville de Paris de 1841 à 1870, Baltard fut un des principaux contributeurs du Nouveau Paris
halles_quartier
Les Halles de Paris et leur quartier (1137-1969)
Anne Lombard-Jourdan
Etudes et rencontres de l'Ecole des Chartes (2010)
Les Halles de Paris depuis leurs origines jusqu'en 1969
halles_metiers
Les Halles de Baltard : Métiers du jour et de la nuit Broché
Charlotte Lacour-Veyranne, Valéry Jobbé-Duval
Paris Musées (2013)
Les petits métiers des Halles : gravures, dessins et photographies appartenant aux collections du musée Carnavalet

La péniche-restaurant du Pont-Neuf jugée trop dangereuse

penicheEn décembre 2012, nous avions relayé la colère des riverains du quai de l’Horloge qui, sans aucune concertation, avaient assisté un beau matin à l’implantation par les Vedettes du Pont-Neuf d’un nouveau ponton d’amarrage sous leurs fenêtres. Ils ont découvert qu’à la suite d’un obscur appel d’offres et d’une convention d’occupation d’une durée de 23 ans accordée par Ports de Paris aux Vedettes du Pont-Neuf, cette société avait prévu d’installer une péniche-restaurant à cet endroit. Aucune information ne leur avait été donnée alors même que le maire du 1er, Jean-François Legaret, était parfaitement au courant, d’autant plus qu’il siégeait au Conseil d’administration de Ports de Paris.
Le journal Le Parisien vient de révéler que cette péniche-restaurant, amarrée au Pont-Neuf depuis quelques semaines et pas encore ouverte, va devoir déloger en raison des risques importants qu’elle fait courir à la navigation fluviale. Ports de Paris serait désormais à la recherche d’un nouvel emplacement.
Comment une instance aussi officielle a-t-elle pu accorder une convention d’occupation sans s’assurer que l’établissement ne gênerait pas la navigation ? Comment, dans ces conditions, le maire du 1er peut-il être « favorable au projet », comme l’affirme Le Parisien dans son article : la péniche restaurant sommée de lever l’ancre ?
Vous pouvez également signer la pétition en ligne.