Louis Vuitton pourrit la vie des habitants de la rue des Bourdonnais

La situation est devenue absolument infernale et invivable pour les habitants de la rue des Bourdonnais et de la rue Saint-Germain-L’Auxerrois. Victimes d’une part de la politique urbaine insensée de la Mairie de Paris qui a récemment décidé de piétonniser définitivement la rue du Pont Neuf alors que le quartier Pont Neuf Rivoli souffrait déjà de congestion automobile suite au report du trafic sur les quais hauts après la fermeture des voies sur berges, faisant ainsi de l’étroite rue des Bourdonnais le seul passage possible entre le Pont Neuf, les quais adjacents et la rue de Rivoli, et d’autre part des nuisances sonores et nocturnes provenant de l’activité économique des enseignes de la rue, particulièrement de la Société Louis Vuitton dont l’important flux de livraisons transite exclusivement par la rue des Bourdonnais. Les places de livraison étant très régulièrement occupées par leurs palettes de marchandises, les livreurs, régulièrement présents aux mêmes horaires, se voient donc contraints de stationner sur la chaussée le temps de décharger leurs marchandises. Cela entraîne de longues séries de klaxons qui affectent considérablement la santé des riverains. Par ailleurs, la rue est devenue dangereuse pour les piétons. Les motos et les scooters, souvent bloqués par les transporteurs de la société Louis Vuitton, empruntent régulièrement les trottoirs afin de s’extirper des bouchons. Plusieurs personnes ont manqué de peu d’être fauchées en sortant de leur immeuble, dont un enfant de 12 ans. S’ajoutent à ces nuisances sonores, les odeurs persistantes de carburant dans les habitations. Sans oublier les nuisances nocturnes comme la non-extinction des lumières intenses des bureaux de la société Louis Vuitton restant souvent allumées toute la nuit. Toutes ces nuisances affectent considérablement la santé des riverains épuisés et excédés. Beaucoup souffrent d’anxiété, d’insomnies. Une dame de 84 ans a même dû être hospitalisée pour de graves troubles anxieux. Qu’en est il du respect des habitants ? Sont-ils devenus indésirables dans cette zone promise aux hôtels de luxe et aux touristes ? Pour l’heure, aucune action de la Mairie de Paris pour désengorger le quartier. Quant à la Société Louis Vuitton, alertée par les riverains des nuisances causées par les livraisons et des répercussions sur la santé des habitants, elle n’a pas encore pris de mesures efficaces pour ne plus bloquer la rue et ne prévoit pas d’autres lieux de réception des marchandises que la rue des Bourdonnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.