Piétonisation des voies sur berges : le point sur la controverse

A Paris, la fermeture des voies sur berges entraine mécaniquement une augmentation du trafic sur les voies et rues qui bordent les quais de la Seine.
La Mairie de Paris et la Région ne sont pas d’accord sur l’impact de la piétonisation des voies en matière de trafic, de temps de parcours et de pollution. La Région affirme que les bouchons et les nuisances sonores augmentent et la pollution de l’air s’aggrave. De son côté, la Mairie de Paris note une réduction du trafic sur les principaux axes de report et constate que le temps de parcours et inférieur à celui prévu par l’étude d’impact.
Sur l’évolution entre septembre 2015 et septembre 2016, la Mairie notait un allongement de 39 % du temps de trajet sur les quais haut le soir, alors que la Région affichait une augmentation de 74 % !
Il est très étonnant d’aboutir à des résultats si divergents à partir de mesures issues de données similaires. En effet, celles concernant le trafic proviennent de mêmes capteurs électromagnétiques. Ce qui impliquerait que la Mairie de Paris et la Région ne calculent pas et surtout ne présentent pas les mêmes choses. Ces divergences méthodologiques entravent la comparaison et ne permettent pas aux parisiens d’avoir un avis tranché sur la question.
La Région concentre ses attaques avant tout sur la qualité de l’air. Elle constate plus de pollution, contrairement à la Mairie de Paris qui affirme que la fermeture des voies sur berges a entrainé l’amélioration de la qualité de l’air.
Avouons qu’il y a de quoi être perdu au milieu de cette guerre des chiffres. Le rapport complet de la première campagne comprenant l’interprétation de l’ensemble des résultats sera publié en mars 2017. Mais le rapport final de l’étude intégrant la deuxième campagne de mesure en période estivale et la comparaison entre ces deux campagnes ne sera connu qu’en septembre… Sans attendre, nous lançons un appel à témoins : riverains, usagers, faites nous part de votre témoignage : nous suivrons attentivement ce dossier et confronterons les données publiées aux expériences vécues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.