La zone non piétonne des Halles

Ces sept photos prises le 19 mai en disent long sur le caractère non piétonnier de la soi-disant zone piétonne des Halles qui est grande ouverte à la circulation automobile et offre de nombreuses places de parking gratuit à toute heure. Pas moins de 7 entrées et 7 sorties pour cette zone qui devrait normalement compter 2 entrées (rue de la Reynie et rue de la grande truanderie) et 2 sorties (rue Montdétour et rue du cygne).
Cette situation catastrophique ne peut que conforter notre demande de contrôle aux points d'accès de la zone non piétonne (pour l'instant) des Halles. (voir notre article précédent)


Rue Saint-Denis, côté rue Turbigo : potelets supprimés. Entrée et sortie.

Rue Montdétour, barrière neutralisée en position ouverte. Normalement une sortie mais souvent empruntée en marche arrière !

Rue Lescot, côté rue Turbigo : potelets supprimés. Entrée et sortie.

Rue du cygne, barrière neutralisée en position ouverte. Normalement une entrée mais sert aussi de sortie. La rue est un parking gratuit, sous la caméra de la police (visible sous le réverbère).

Rue de la grande truanderie : barrière neutralisée en position ouverte. Normalement une sortie mais sert aussi d'entrée. La rue est un parking gratuit.

Rue Rambuteau : potelets supprimés. Entrée et sortie.

Rue de la Reynie : barrière neutralisée en position ouverte. Normalement une entrée mais sert aussi de sortie. La rue est un parking gratuit, surtout le soir.

2 réflexions au sujet de « La zone non piétonne des Halles »

  1. Le quartier piéton Montorgueil n'est guère mieux loti. La seule différence est qu'il y a des trottoirs et que les piétons peuvent théoriquement s'y réfugier. Ceci n'est malheureusement pas le cas rue Montorgueil puisque les trottoirs sont occupés par les terrasses de café.
    La situation s'est considérablement aggravée dans certaines rues comme la rue Bachaumont du fait notamment de la présence d'un hôtel dans la zone piétonne. Des dizaines de taxis et de VTC empruntent cette rue chaque jour. Pourquoi ne pas instaurer une zone de dépose rue Montmartre pour que ces véhicules n'aient pas à emprunter la rue Bachaumont puis d'autres rues de la zone soi-disant piétonne pour sortir du quartier? Certes, cela obligerait les clients de l'hôtel à faire une dizaine de mètres à pied. Est-ce trop leur demander?
    Un comptage rue Bachaumont a été effectué par la mairie du 2ème et présenté lors d'une réunion publique le 2 mai. Avant l'inversion de la circulation il passait 190 véhicules par jour. Il en passe maintenant 200 véhicules par heure soit plus de trois véhicules par minute. Vous avez dit voie piétonne?

    1. J'ai lu hier dans la Lettre n° 102 le développement de l'idée d'un contrôle d'accès automatisé par lecture de plaques avec grand intérêt. Cette idée n'a pas été évoquée lors de la réunion publique du 2 mai consacrée à la zone Montorgueil. Elle aurait mérité de l'être, j'y suis favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.