Les grilles du 42 rue du Louvre

42 rue du LouvreNous avons écrit à Ian Brossat, adjoint en charge du logement, pour protester contre le mobilier défensif anti-SDF posé par la SEM Elogie autour de l’immeuble du 42 rue du Louvre. Le directeur d’Elogie nous a répondu qu’il ne s’agissait pas d’un mobilier anti-SDF mais d’un mobilier anti-déjections.
Nous observons cependant que ces grilles n’empêchent nullement les gens d’uriner mais, en revanche, empêchent les services de la Ville de nettoyer l’urine.
De plus, même si dans l’intention initiale il ne s’agissait pas d’un mobilier anti-SDF, c’est l’interprétation que tout le monde en fait. A travers cet aménagement, la Ville de Paris, propriétaire de l’immeuble, semble donc témoigner qu’elle approuve ce type d’initiative.
Nous persistons à demander que ce mobilier soit retiré et nous avons également écrit à M. Péninou, adjoint en charge de la propreté, pour lui suggérer que les trois sanisettes situées à proximité de cet immeuble soient ouvertes pendant la nuit. En effet, comme toutes les sanisettes parisiennes, elles ferment à 22 heures. Où les gens sont-ils censés aller uriner quand ils sont pris d’une envie nocturne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.