Petit historique du Louvre des Antiquaires

Au milieu du XIXème siècle, Napoléon III charge le baron Haussmann de finir la jonction entre le palais du Louvre et les tuileries. Il fera construire par la même occasion le plus grand hôtel de Paris en face du Louvre : l'hôtel du Louvre. L'objectif est de pouvoir recevoir les riches visiteurs de l'exposition universelle de 1855 ailleurs que dans les taudis crasseux parisiens qui sont la règle à l'époque. Le rez-de-chaussée de l'hôtel était occupé par des magasins de luxe. Peu de temps avant l'exposition universelle, les premiers marchands s’installeront sous les arcades et prendront rapidement le pas sur les magasins de luxe qu'ils remplaceront en moins de 5 ans ! Fin XIXème siècle, plus de 2000 personnes travaillaient dans ces magasins. Leur succès ne faiblira pas jusqu'à la deuxième guerre mondiale. Après la fin de la guerre, la situation était difficile pour l'hôtel et les magasins du Louvre.

Ce n'est qu'en 1975 que la situation va s'arranger avec les postes britanniques qui vont racheter l'immeuble et en faire le centre d'affaire du Louvre et le Louvre des Antiquaires. Le bâtiment qui avait subi de nombreuses modifications internes avait besoin d'être restructuré profondément. Cette réorganisation a été une première : la façade n'a pas été touchée alors que les volumes intérieurs ont été fortement modifiés. Ce fut un tel succès que le Musée du Louvre s'inspira de cette méthode lorsqu'il lança le projet du Grand Louvre. En 1978, à la fin des travaux, le bâtiment comportait 2 parties.
Le centre d'affaires occupait les étages à partir du deuxième étage, en remplacement des Grands magasins qui avaient été désertés. Le Louvre des Antiquaires occupait lui les deux premiers niveaux et le sous-sol : c'était une réalisation unique en Europe ! Le Louvre des Antiquaires mélangeait volontairement les styles dans les différents niveaux afin de faciliter la flânerie. Seuls les joailliers furent regroupés au sous-sol pour des questions de sécurité. De nombreuses activités étaient regroupées dans ce centre : expertise, studio photographique, des expositions, etc. Un règlement intérieur garantissait l'ancienneté et la qualité des objets proposés. Ce centre a rapidement acquis une renommée internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.