La péniche-restaurant du Pont-Neuf jugée trop dangereuse

penicheEn décembre 2012, nous avions relayé la colère des riverains du quai de l’Horloge qui, sans aucune concertation, avaient assisté un beau matin à l’implantation par les Vedettes du Pont-Neuf d’un nouveau ponton d’amarrage sous leurs fenêtres. Ils ont découvert qu’à la suite d’un obscur appel d’offres et d’une convention d’occupation d’une durée de 23 ans accordée par Ports de Paris aux Vedettes du Pont-Neuf, cette société avait prévu d’installer une péniche-restaurant à cet endroit. Aucune information ne leur avait été donnée alors même que le maire du 1er, Jean-François Legaret, était parfaitement au courant, d’autant plus qu’il siégeait au Conseil d’administration de Ports de Paris.
Le journal Le Parisien vient de révéler que cette péniche-restaurant, amarrée au Pont-Neuf depuis quelques semaines et pas encore ouverte, va devoir déloger en raison des risques importants qu’elle fait courir à la navigation fluviale. Ports de Paris serait désormais à la recherche d’un nouvel emplacement.
Comment une instance aussi officielle a-t-elle pu accorder une convention d’occupation sans s’assurer que l’établissement ne gênerait pas la navigation ? Comment, dans ces conditions, le maire du 1er peut-il être « favorable au projet », comme l’affirme Le Parisien dans son article : la péniche restaurant sommée de lever l’ancre ?
Vous pouvez également signer la pétition en ligne.

Une réflexion au sujet de « La péniche-restaurant du Pont-Neuf jugée trop dangereuse »

  1. Bonjour
    Merci de votre relais.
    Il est surtout à noter et à publier que tout cela s'installe au mépris des législations nationales en vigueur :
    - violation de la constitution de la République Française, Charte de 2004 : les riverains n'ont bénéficié d'aucune information préalable
    - violation du Code du Patrimoine : comment un obscur fonctionnaire sur le départ peut délivrer une autorisation en ne connaissant pas le projet, l'administration doit pouvoir faire appliquer les lois. Rien ne peut être installé à moins de 500m de monuments historiques.
    - violation du Classement au Patrimoine Mondial de l'Unesco
    - installation sans demander à la Navigation
    - installation dangereuse dans un lieu sans accès handicapés ni évacuation.
    - détérioration du lieu et privatisation d'un site historique majeur à des fins commerciales et autres.......
    Nous prévoyons une pétition et espérons qu'Accomplir pourra la relayer. Avec nos remerciements.
    F. Ballé, Président du Comité de Sauvegarde de la Place Dauphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.