Comité de suivi de la bagagerie Mains libres

facade_15lantierUne première réunion publique du comité de suivi de la bagagerie Mains libres a eu lieu à la mairie du 1er en novembre dernier. Les discussions ont montré qu’un certain nombre d’inquiétudes des riverains reposaient sur une méconnaissance du fonctionnement de cet équipement.
La bagagerie est ouverte tous les jours de 7h à 9h et de 20h à 22h. Elle permet aux SDF de déposer leurs affaires en sécurité le matin et de les reprendre le soir, ce qui leur laisse « les mains libres » pour aller se soigner ou aller chercher du travail ou un logement.
Les SDF souhaitant obtenir un casier sont présentés à Mains libres par l’une des associations assurant leur suivi dans le quartier (principalement Agora Emmaüs ou Aux Captifs la libération). Seules les personnes orientées par ces partenaires peuvent obtenir un casier, et ceux qui l’obtiennent peuvent le garder aussi longtemps qu’ils en ont besoin. Il n’y a donc pas lieu de craindre d’afflux massifs de SDF dans le quartier en raison de l’implantation de la bagagerie. De plus, les usagers de la bagagerie sont conscients qu’ils ont tout intérêt à ce que celle-ci entretienne les meilleures relations possibles avec son voisinage.

Ils sont d’autant plus responsabilisés que la bagagerie présente la particularité d’être cogérée par les SDF et les bénévoles ADF (« avec domicile fixe »). Les uns et les autres siègent à parité au conseil d’administration, et c’est actuellement un SDF, Laurent Boulley, qui est président de l’association. Les usagers assurent plus de la moitié des permanences d’accueil et participent aussi à des opérations d’animation du quartier, comme le vide-greniers de la mairie du 2e ou le Bal de la Bourse. Ces activités leur permettent de financer une partie du fonctionnement de la bagagerie et aussi de tisser des liens avec les autres habitants pour mieux « s’inclure » dans le quartier.
Grâce à la bagagerie, au service concret qu’elle rend, à la possibilité qu’elle offre de prendre des responsabilités, au suivi social apporté par les associations partenaires, une dizaine d’usagers de la bagagerie réussissent chaque année à trouver une solution de logement et/ou un emploi. C’est pourquoi tous les usagers et bénévoles de la bagagerie sont très attachés à la pérennité de cet équipement.
Une nouvelle réunion publique du comité de suivi de la bagagerie s'est tenue à la mairie du 1er le lundi 2 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.