La maquette de la Samaritaine réquisitionnée ?

Maquette SamarSelon l’auteur du blog Archicool, Jérôme Auzolle, la luxueuse maquette présentée par la Samaritaine dans la salle d’exposition de la rue de Rivoli aurait été réquisitionnée, fin juillet, par les juges de la Cour administrative d’appel pour instruire l’appel interjeté par la Mairie de Paris et la Samaritaine. Rappelons que lors de l’enquête publique menée sur le projet en 2012, la commissaire enquêtrice avait fait savoir que la maquette présentée par LVMH n’était pas conforme au projet (en particulier, cette maquette ne reflétait pas la hauteur réelle du bâtiment prévu côté Rivoli). La commissaire-enquêtrice avait exigé que la maquette soit modifiée pour être rendue conforme au projet, et LVMH avait refusé en prétextant que ce serait trop onéreux !
La maquette actuelle est, semble-t-il, beaucoup plus fidèle au projet. et met en évidence le fait que le bâtiment sera véritablement en rupture avec son environnement rue de Rivoli. C’est peut-être ce qui a poussé les juges à s’en saisir ?
En attendant le résultat de l’appel, les travaux ont été totalement interrompus, y compris côté Seine, alors que le permis demandé pour ce bâtiment avait été accordé.

Dans l’intervalle, on peut craindre que LVMH fasse pression sur la Mairie de Paris pour faire retirer la formule du Plan local d’urbanisme (PLU) selon laquelle « Les constructions nouvelles doivent s’intégrer au tissu existant, en prenant en compte les particularités morphologiques et typologiques des quartiers (rythmes verticaux, largeurs des parcelles en façade sur voies, reliefs...) ainsi que celles des façades existantes (rythmes, échelles, ornementations, matériaux, couleurs...) et des couvertures (toitures, terrasses, retraits...) ».
S’il obtenait gain de cause, LVMH pourrait faire une nouvelle demande de permis pour son bâtiment côté Rivoli.
L’ennui, c’est que si cette modification du PLU avait lieu, l’ensemble de Paris deviendrait beaucoup plus vulnérable à d’éventuelles initiatives recherchant la dissonance esthétique dans une démarche purement « marketing » de mise en évidence visuelle de leur immeuble. On attend avec intérêt la suite des événements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.